Le Petit Journal agressé lors du défilé du 1er mai

Lors du défilé du 1er mai une équipe de trois personnes du Petit journal a été agressée à Paris dans le défilé du Front national par des militants FN, avant d’être exfiltrée par le service d’ordre du parti.

L’eurodéputé Bruno Gollnish a également asséné des coups de parapluie aux journalistes de Canal+ tout en saisissant la perche de leur preneur de son.

Avant de revenir sur les coups de l’eurodéputé: « C’est le service d’ordre du Front National qui a demandé à Gollnisch de se calmer. »

« C’est la première fois que nous sommes agressés à ce point. », a ajouté le présentateur.

« Les militants ne savaient pas que c’était des journalistes du Petit Journal. Seul Gollnisch le savait (…) Cela veut dire que ça aurait pu arriver à n’importe qui », a commenté Yann Barthès.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.