Johnny Hallyday condamné pour diffamation

Le rockeur français, Johnny Hallyday a été condamné ce jeudi à verser avec son éditeur, 2 500 euros de dommages et intérêts à son ex, Adeline Blondieau pour l’avoir diffamée dans Johnny Hallydayun passage de son autobiographie.

En première instance, Adelince Blondieau n’avait pas obtenu satisfaction mais elle avait fait appel.

La cour d’appel de Paris lui a donné raison pour l’un des trois passages du livre « Dans mes yeux », coécrit par Johnny et l’écrivain Amanda Sthers, publié en 2013, qu’elle poursuivait.

Selon le rockeur, Adeline Blondieau le «trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches» (Passage tiré de l’AutoBiographie)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.